Lors de la conférence ATE à l’EPFL le 25 février, à la surprise générale, Nuria Gorrite a annoncé que le canton soutient une jonction allégée à Chavannes-près-Renens : “Il est possible d’imaginer une sortie autoroutière plus raisonnable à Chavannes et le Canton est prêt à financer ces réflexions “.

Nous saluons cette volonté du canton de remettre en question ce projet d’extension de l’autoroute. Le climat n’a pas besoin de plus de circulation automobile, et ce projet est également absurde au niveau urbanisme, car il coupe la région de l’Ouest-lausannois en deux. D’autres variantes comme un boulevard urbain seraient bien plus favorables.

La pression de la rue combinée avec les interpellations dans les Conseils communaux et au Grand Conseil vont-ils réussir à remettre en question ce projet climaticide ?

Catégories : Autre

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *