Action TGV-Lyria des 3 et 4 mai :
retrouvez toutes les photos ici…

Pourquoi cette action dans les trains Lyria?

Les transports aériens croissent chaque année de 4% par an, alors qu’ils ont un impact climatique énorme, proportionnel au kilométrage parcouru. Alors que la contribution du trafic aérien au réchauffement climatique est de 5% au niveau mondial, elle s’élève à 18% au niveau de la Suisse, et les prévisions sont à la hausse. Si rien de concret n’est entrepris, le transport aérien sera le secteur pesant le plus lourd dans le bilan climatique de la Suisse en 2030. Depuis Genève Aéroport, 80% des voyages sont à destination de l’Europe, accessible en train ! Entre Paris et Genève, ce sont 1 millions de gens qui voyagent en avion, alors que le train est une meilleure alternative (3h de trajet, mais on arrive à Paris centre). une vraie aberration ! COCLICO, avec ses partenaires pour la campagne et cette opération (ActifTrafic, ATE et négaWatt France) a souhaité remercier les clients du trains, le meilleur moyen de transport pour le climat.

L’organisation remercie Lyria et Naturaplan pour leur soutien et leur collaboration bienveillante.

Comment calcule-t-on les émissions des trains et des avions?

De nombreux sites internet permettent de calculer vos émissions. Ils donnent parfois des données un peu différentes, selon les dates des bases de données et les périmètres étudiés : certains calculateurs ne prennent en effet pas totalement compte des effets indirects de l’aviation sur les cirrus par exemple, etc. Ils sont toutefois unanimes : l’avion est de très loin le mode de transport le plus polluant. Et le train est sans conteste le mode le plus vertueux.

Voici quelques calculateurs pour vos émissions personnelles en transport : myclimate.ch (spin off EPFZ), le climat entre nos mains, énergie et environnement.

Dans le Flyer, les données affichées proviennent de myclimate (avion) et de la méthode Bilan Carbone pour les autres modes. Les émissions liées à la construction des engins et des infrastructures ne sont pas prises en compte car les données sont trop disparates selon les modes.

Le train utilise de l’énergie nucléaire en France, qui n’est pas une électricité durable? Oui, environ 65% de l’électricité produite en France est d’origine nucléaire, mais la quantité d’énergie nécessaire pour voyager en train est très très inférieure à celle nécessaire pour voyager en avion ou en voiture. En Italie (où il n’y a pas de nucléaire), un voyage en train émet 30 kg eCO2 contre environ 8 fois plus pour l’ avion. Selon certains scénarios, il sera parfaitement possible de se passer de nucléaire d’ici 15 ans en France. En Suisse, la fin du nucléaire a été décidée par le Peuple dans le vote pour la stratégie énergétique le 21 mai 2017. Mais cela ne concerne pas vraiment l’électricité des trains puisque les CFF produisent 90% de leur énergie électrique des barrages, une énergie 100% renouvelable !

Train vs avion : perd-on son temps en train?

On a souvent l’impression que le train est plus lent que l’avion. Or c’est (souvent) faux ! Comptez le temps d’accès à l’aéroport, le passage de la douane, les contrôles divers et variés, l’attente des bagages, etc. Pour Paris- Genève, il faut facilement compter 1h30-2h en plus du temps de parcours (50′). Bref, le train est beaucoup plus agréable, car en 3 heures vous aurez le temps de lire un livre, travailler, vous déplacer dans le train, etc.

Deuxième fausse information : la plupart des déplacements aériens sont des déplacements courte distance pour lesquels le train est très performant. Par exemple, depuis Genève Aéroport, la moitié des gens voyage en avion pour moins de 1’000km soit 4 heures de train ! 1 millions de voyageurs prennent l’avion pour Paris mais aussi 500’000 voyageurs utilisent l’avion entre Genève et Zurich, alors que les liaisons ferroviaires sont excellentes. Une aberration complète au niveau du climat… mais aussi de la réalité des transports.

Le train est plus cher que l’avion!

C’est parfois ce dont on a l’impression. Or, l’écart n’est pas aussi fort que ce que l’on imagine. Lyria met par exemple des offres très compétitives lorsque vous réservez à l’avance.

Mais il est vrai que l’avion est largement subventionné et ne paie pas tous les coûts liés à ses énormes impacts environnementaux. Le kérosène est détaxé pour les vols internationaux, l’avion ne paie que très peu de taxes et est donc très privilégié par rapport au train qui paie lui de très lourds péages pour les sillons. Vous trouverez ici et là quelques exemples d’aberrations sur les avantages indus de l’aviation.

Politique des transports : que peut-on faire pour des transports longue distance responsables

Les associations, le monde politique et les scientifiques soutiennent une vraie politique de transition énergétique. Cela passe dans les transports en Europe par des taxes supplémentaires sur les transports aériens, le soutien au transport ferroviaire et des actions d’incitations pour que les voyageurs utilisent le meilleur mode de transport.

Voici les solutions proposées en Suisse : introduire une taxe sur les billets d’avion, la Confédération doit soutenir une taxation du kérosène, et développer les alternatives ferroviaires en soutenant les trains de nuit (aussi vers Barcelone et Madrid, Naples/Sicile, etc.), les liaisons ferroviaires longue distance…

Voici les solutions proposées en France : une loi mobilité réellement efficace !

Voici les solutions proposées au niveau européen : des engagements politiques européens sur le climat et l’aviation, le développement des alternatives ferroviaires, etc.

Quelques conseils pour voyager en train

Il est facile de voyager en train ! Encore faut-il connaître les bons filons.

Tout d’abord : réservez en avance ! Les transporteurs comme Lyria, SNCF et CFF ainsi que Die Bahn offrent des tarifs défiant toute concurrence lorsque l’on réserve au-delà d’un mois avant.

Ensuite : INTERRAIL ! 50 euros par jour pour voyager dans l’Europe entière. L’auteur de ce blog, spécialiste des décisions de dernière minute, en est devenu accroc. Certes, il y a des suppléments (10 euros ou 20 euros dans les TGV par exemple) mais avec un peu de malice et surtout de préparation on peut s’en sortir très bien. A noter que c’est maintenant très facile de réserver vos TGV en France et en Allemagne. Plus besoin de passer au guichet, tout se fait par internet.

Voici quelques liens utiles pour voyager en Europe : https://www.raileurope.com/

https://www.seat61.com/

https://www.trainline.fr

Catégories : Event

1 commentaire

Piet Pascal · 04/05/2019 à 16:33

Très bonne idée la distribution des tablettes de chocolat bio (coop) et des plaquettes d’information dans le TGV ! Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *